DEROULEMENT D'UNE SEANCE

o Une consultation ostéopathique dure entre 35 et 50 minutes selon le patient et son motif de consultation.
o
L’ostéopathie est une médecine manuelle qui agit sur des restrictions de mobilité articulaires et tissulaires.
o L’interrogatoire consiste à faire un bilan de santé du patient dans sa globalité pour cibler d’où peut provenir la douleur
en prenant en compte les antécédents chirurgicaux et médicaux de celui-ci.
o 2 phases suivent l’interrogatoire : les tests du corps et les corrections ostéopathiques pour ré harmoniser et redonner de la mobilité au corps.

CONSEILS EN FIN DE SEANCE

Ne pas forcer le corps :
o P
as de ménage intense.
o
Déménagement.
o
Bricoler et prendre des mauvaises positions.
o
Pas de sport : demander un effort au corps pendant qu’il est en rééquilibrage n’est pas conseillé, seule la marche est possible.
o
Pour éviter les courbatures boire beaucoup d’eau au moins 1,5L dans la journée.
o
Eviter pendant 2 jours les repas riches en graisses et en alcool car le foie est le nettoyeur de l’organisme.

Effets secondaires :
o Nausées, vomissements.

o Maux de tête.

o Fatigue importante, sensation de vertiges.

o Episode diarrhéique.

Si les douleurs persistent après 4/5 jours :

o Observer si celles ci ne sont pas au même endroit : alors le corps continue à se rééquilibrer, il faut donc patienter.

o Parfois les douleurs au même endroit sont plus fortes malgré une bonne conduite des conseils annotés ci-dessus.

o Vous êtes dans le cas où :

- Vous êtes très fatigué et le corps met plus de temps à 'réparer'.

- Vous avez beaucoup de problèmes concomitants.

- Votre problème est ancien.

Vous devez attendre jusqu'à 10 jours pour que le corps se rééquilibre.

Il faut comprendre que le corps a besoin de 3 ou 4 semaines pour se rééquilibrer car il faut tout ce temps pour le corps renouvelle ses cellules.

L'ostéopathe prend en charge le patient et lui apporte les outils nécessaires à son bien être et à l'amélioration de sa qualité de vie.

Cependant, le patient doit prendre une part active dans la réusite du traitement en modifiant de mauvaises habitudes de postures ou d'ergonomie de travail.

Parfois, les dérèglements du corps qui poussent un patient à consulter sont dûs à des facteurs environnementaux qu'il est possible de changer. Une mauvaise literie peut, par exemple alimenter certaines douleurs ou blocages, qui reviendraient malgé la prise en charge ostéopathique.

Les réglages du siège conducteur dans une voiture, la hauteur du clavier et de l'écran d'ordinateur par rapport au sièges, le non-port des lunettes sont autant de facteurs du quotidien suceptibles de générer des dysfonctions.